Pièges et astuces orthographiques

L’accord du participe passé

L’orthographe : les pièges à connaître n° 19

Enfin un peu de complication. Mais nous commencerons aujourd’hui par ce qu’il y a de plus simple dans cette problématique : l’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir.

D’abord, petit rappel. Le COD, vous vous souvenez ? Le complément d’objet direct. C’est ce qui répond à la question « qui » ou « quoi ». J’ai mangé des gâteaux. J’ai mangé quoi ? « des gâteaux ». C’est le COD.

Le participe passé conjugué avec « avoir » s’accorde avec le COD si celui si est placé avant. Qu’est-ce que ça veut dire ?

Au moment où j’écris le participe passé, est-ce que je connais le COD ? Est-ce que je sais de quoi il s’agit ?

Si oui, on accorde, sinon, non.

Exemple : j’ai mangé… Quand j’écris « mangé » est-ce que je connais le COD ? Non. Pas d’accord. Quoi que ce soit qu’on mange ensuite. Bon, ça n’est pas une raison pour vous empiffrer…

Mais si j’écris : « ce sont les gâteaux que j’ai mangés », au moment où j’écris « mangés », je connais le participe passé, car il a été placé avant. On accorde.

Fastoche.

Mais gare au bim ! La semaine prochaine, on complique.

Bonne semaine.

Un commentaire

Laisser un commentaire